Retour

Des jeunes sensibilisés aux dangers des réseaux sociaux au Centre-du-Québec

Des milliers d'élèves ont été rencontrés au cours des trois dernières années au Centre-du-Québec dans le cadre de « Penses-y avant de publier! », une campagne destinée aux jeunes pour les inciter à réfléchir à ce qu'ils diffusent sur les medias sociaux.

« On a rencontré près de 8000 jeunes via les ateliers faits en collaboration avec les enseignants du cours Éthique et culture religieuse, explique Michèle Gariepy, directrice de l'organisme Équi-justice Arthabaska-Érable, qui a fait le bilan de la campagne mardi.

Depuis 2015, l'organisme, de concert avec la Commission scolaire des Bois-Francs et la Sûreté du Québec, présente des conférences dans des écoles de la région tant aux niveaux primaire et secondaire. Équi-justice Arthabaska-Érable met de l'avant des exemples concrets de dangers qui guettent les jeunes sur les réseaux sociaux.

« Dans ces ateliers, on visait à outiller ces jeunes-là à mieux intervenir face à leur utilisation dans les médias sociaux », mentionne Mme Gariepy.

L'initiative est prolongée et est bonifiée d'une nouvelle capsule de sensibilisation qui est diffusée sur les réseaux sociaux depuis mardi, ce que salue la Commission scolaire des Bois-Francs.

« C'est sûr que la direction d'établissement doit intervenir s'il y a des répercussions à l'école, donc le fait d'avoir un projet comme ça qui vient sensibiliser les élèves, c'est excessivement gagnant », résume la conseillère pédagogique à la Commission scolaire des Bois-Francs, Karine Fleury.

Plus d'articles