Retour

Des lacunes importantes observées à la Résidence Brooks de Sherbrooke par le Protecteur du citoyen

Le Protecteur du citoyen constate des lacunes majeures quant à la qualité des services et du milieu de vie à la Résidence Brooks de Sherbrooke.

Il a reçu plusieurs signalements quant à la formation du personnel, à la salubrité des lieux et la sécurité des résidents de cette résidence privée. Des plaintes ont aussi été faites concernant la présence de punaises de lit, l'administration des avoirs des résidents et l'ampleur de leurs besoins.

Deux visites surprises des lieux ont été faites, soit le 28 février et le 1er mars, pour recueillir les commentaires de résidents et d'employés et des responsables. Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a aussi été rencontré.

Le Protecteur du citoyen y va de plusieurs recommandations dans son rapport dévoilé mardi. Entre autres, on demande que la résidence adopte un programme d'entretien des chambres : l'enquête a démontré la présence de poussière, de désordre et d'encombrement dans certaines chambres. Aussi, en lien avec les punaises de lit, la direction devra faire preuve de plus de transparence et recommande un état de situation à jour auprès d'un exterminateur professionnel puisque le dernier rapport de professionnels date de novembre 2016.

Les propriétaires ont 30 jours pour répondre au Protecteur du citoyen des suites qu'ils entend donner aux recommandations du rapport. À défaut de l’implantation de correctifs satisfaisants, le Protecteur du citoyen recommande au CIUSSS de procéder à la révocation du certificat de conformité de la Résidence.

Radio-Canada Estrie a tenté de rejoindre les propriétaires de l'établissement, et ce, sans succès.

La Résidence Brooks est située au centre-ville de Sherbrooke. Elle compte 45 unités locatives et a une capacité d'accueil de 51 personnes.

Plus de détails à venir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine