Retour

Des matériaux de construction à base de chanvre bientôt produits à Asbestos

Après avoir reçu une aide de diversification de 1,1 million de dollars, c'est dans la MRC des Sources que l'entreprise Nature Fibres a choisi de s'installer. Elle devient la première en Amérique du Nord à se spécialiser dans la production d'écomatériaux.

Dans son usine, Nature Fibres fabriquera notamment des isolants, des panneaux acoustiques et du béton, le tout à partir de chanvre industriel.

« Le chanvre industriel n'est pas tellement connu encore ici en Amérique du Nord, mais les produits sont en demande », assure le directeur général de Nature Fibres, Marc Nadeau.

Nature Fibres s'installera dans un bâtiment de l'ancien parc industriel de la mine Jeffrey, un projet estimé à 2,5 millions de dollars. De plus, Nature Fibres entend cultiver le chanvre dans la région.

À court terme, sept emplois seront créés à Asbestos et, dans la région, le chanvre sera cultivé sur 500 acres dès cet été.

Une bonne nouvelle

L'entreprise reçoit en tout près de 2,5 millions de dollars d'aide de Québec et de la MRC.

Le maire d'Asbestos, Hugues Grimard, est ravi de cette annonce, mais ne croit pas que les écomatériaux doivent devenir le prochain amiante. Il préfère continuer de miser sur la diversification de la région.

« C'est l'un des créneaux. On en a plusieurs : les résidus miniers, le métallique, l'agro-alimentaire. On est en train vraiment de diversifier notre économie et on a des joueurs solides au niveau des écomatériaux, au niveau de la pharmacologie, en plein de domaines », souligne-t-il.

Nature Fibres a fait l'acquisition d'un bâtiment déjà existant de l'ancien parc industriel de la mine Jeffrey.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine