Retour

Des milliers de dollars pour le vieux barrage de Sawyerville

La Ville de Cookshire-Eaton investit près de 300 000 $ sur trois ans pour mettre en valeur le vieux barrage de Sawyerville.

Elle va aménager trois kilomètres de sentiers pédestres aux abords de la rivière Cookshire pour attirer plus de touristes. Divers panneaux permettront aux visiteurs d'en apprendre davantage sur la faune locale et sur l'histoire du barrage de Sawyerville.

« Ça va donner, à l'intérieur du village de Sawyerville, près de sept kilomètres de sentiers pédestres et cyclables », souligne le maire de Cookshire-Eaton, Noël Landry.

« Nous, on sait ce qu'il y a dans le marais. Il y a des loutres, des castors. Les chevreuils qui viennent nous visiter quand on soupe à l'extérieur. C'est beau. Le sentier va permettre aux gens de venir le visiter. Moi, je suis une bonne marcheuse, je suis extrêmement contente », ajoute une résidente de Sawyerville, Danielle Tremblay.

Dynamisme

De nombreux résidents n'ont jamais vu leur village aussi dynamique. Cette annonce coïncide avec la réouverture de l'Hôtel de Sawyerville, maintenant baptisé Complexe hôtelier Ramana.

La première phase du projet débutera cet été et, si le budget le permet, un pont sera construit pour relier les deux rives d'ici trois ans.

Le projet nécessite un investissement total de 280 000 $.

À cela s'ajoutent les coûts d'entretien du barrage, évalués à 28 000 $ sur trois ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine