Retour

Des parents d'élèves mis en garde contre l'arrivée de Rénald Côté à Sherbrooke

La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) a pris une mesure exceptionnelle après avoir appris le déménagement de Rénald Côté de Magog à Sherbrooke. Une lettre a été envoyée par mesure préventive aux parents de six écoles, dont l'école Sacré-Coeur et l'école des Quatre-Vents. 

« Vous avez probablement entendu parler dans les médias [lundi] du déménagement d'un individu au lourd passé judiciaire au centre-ville de Sherbrooke », peut-on lire en introduction. 

La lettre invite ensuite les parents à rappeler aux enfants « les principales règles de sécurité qui devraient être respectées en tout temps », notamment d'utiliser les trottoirs et les corridors scolaires et marcher avec un ami lorsque c'est possible. 

Puis, la lettre recommande aux enfants de s'éloigner des inconnus qui leur parlent ou qui tentent de les attirer avec un cadeau, de l'argent, des bonbons ou un animal, et d'en parler avec un adulte s'ils rencontrent « des personnes qui semblent bizarres ». 

La CSRS n'a pas encore précisé quelles écoles avaient reçu la lettre. Elle souligne seulement l'avoir envoyé à « six bâtiments ».

Passé judiciaire 

En janvier 2003, Rénald Côté a été reconnu coupable de 14 chefs d'agressions sexuelles sur sa fille Isabelle, sur une période de 17 ans avec la complicité de ses deux fils.

En mars dernier, de nouvelles conditions lui ont été imposées à la suite de son arrestation préventive au début de l'année. Il avait alors été surpris à discuter avec une mineure. 

Le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Philippe Dubois, rappelle que le nouveau lieu de résidence de Rénald Côté respecte ces conditions, mais invite tout de même à la prudence. 

« Les citoyens de leur côté, on leur demande d'être vigilants. S'ils voient des gestes ou des événements qui sont hors de l'ordinaire ou qui sont inacceptables, ils doivent les signaler au service de police au 821-5555 », précise-t-il. 

Lundi, la Régie de police Memphrémagog a confirmé aux médias de la région par courriel que Rénald Côté habitait dorénavant Sherbrooke. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine