Retour

Des producteurs de veau poursuivent l'entreprise Écolait de Saint-Hyacinthe

Des producteurs de veau de partout au Québec entament un recours collectif contre la compagnie Écolait, de Saint-Hyacinthe, spécialisée dans la production de veau de lait.

Les producteurs affirment avoir été floués par l'entreprise, qui aurait commis des abus dans le « contrat de fournitures d'aliments, de nourrissons et d'autres services », qui liait les parties. 

« Le contrat d'adhésion, selon les producteurs, contient une clause abusive qui écrit à mots très voilés qu'Écolait a le droit de se rembourser des sommes payées à titre de revenus garantis. Les producteurs demandent que [cette clause] soit déclarée abusive parce que le résultat est que les producteurs n'ont jamais fait d'argent », explique Me Paul Biron, avocat des producteurs.

Cela fait longtemps que les producteurs dénoncent les pratiques d'Écolait. Ils avaient d'ailleurs bruyamment manifesté leurs insatisfactions au mois de mars 2011. Ils réclamaient alors une enquête publique pour lever le voile sur ce qu'ils considéraient comme de la collusion entre certaines entreprises agricoles, l'UPA et la Financière agricole du Québec. Cette situation, selon eux, avait mené plusieurs producteurs à la faillite.

Environ 180 producteurs pourraient joindre ce recours collectif et selon Me Biron, les dédommagements pourraient s'élever à plusieurs dizaines de millions de dollars. Plusieurs producteurs estiment d'ailleurs avoir tout perdu en raison de leur association avec Écolait.

« Comme on a été obligé de vendre notre ferme, on a perdu tous nos actifs et on s'est ramassé devant rien », affirme Yves Fredette, un ancien producteur.

La date de l'audition du recours n'a pas encore été déterminée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine