Retour

Des Sherbrookois d'origine colombienne frustrés par la plateforme informatique « Mon projet Québec » 

Les ratés de la plateforme « Mon projet Québec » frustrent des milliers d'immigrants souhaitant s'établir dans la province. Le système mis en place par Québec, pour accorder aux travailleurs étrangers un permis de travail, ne fonctionne plus. Une situation déplorable selon des Colombiens immigrés à Sherbrooke, qui souhaitaient donner un coup de main à un membre de la famille. 

Un texte de René Cochaux

La plateforme a cessé de fonctionner à peine une heure après son activation, mardi matin. À 8 h 30, 42 000 travailleurs étrangers hautement qualifiés pouvaient déposer officiellement leur dossier de candidature. Ils ont été incapables de le faire en raison du bris technique.

Gustavo Ruge et sa fille Laura, qui habitent à Sherbrooke, étaient devant leur ordinateur très tôt, mardi, pour êtres les premiers à tenter d'inscrire David, le frère de Gustavo, comme travailleur immigrant qualifié. David Ruge demeure à Bogota, en Colombie.

20 000 candidatures ont été jugées recevables par Québec, mais le gouvernement approuvera seulement les 2800 premières personnes qui s'inscriront par le truchement de son site informatique. Gustavo Ruge estime que cette façon de procéder ne tient pas compte de la qualité des candidatures, et que la rapidité à s'inscrire prime la qualité.

Plus d'articles