Retour

Des sièges pour bébé transformés en mobilier urbain grâce à un Victoriavillois

Des sièges pour bébé destinés au dépotoir prennent un tout autre chemin grâce au travail acharné du Victoriavillois François Fillion. L'écologiste en est même venu à un constat clair : une filière de recyclage doit être mise en place au Québec.

Tous les sièges pour bébé ont une durée de vie utile de quelques années. Or, rien n’est mis en place pour les recycler une fois ce temps écoulé.

Consterné par ce gaspillage, François Fillion a entrepris de leur donner une seconde vie.

« J'ai commencé à en ramasser dans une ressourcerie locale et sur le bord du chemin et j'ai fait mes armes avec ça, j'ai appris à les défaire », raconte-t-il.

Car recycler un siège pour bébé n’est pas une mince tâche. « Ça prend un très bon exacto. Il faut tout couper, les sangles, etc. Autrement dit, il ne faut rien, rien laisser autre que le plastique », précise Bertrand Fortier, un ami de M. Fillion.

Encore faut-il savoir où acheminer le plastique ainsi récupéré. Après avoir convaincu un recycleur de le suivre dans son projet, François Fillion a amassé des sièges pendant deux ans. Sa collecte atteint maintenant environ 2000 sièges.

Je suis allé en porter 11 000 livres cette année. On calcule environ 5 livres par siège, donc on peut facilement faire le calcul.

François Fillion

De sièges à mobilier urbain

Tout ce plastique a été acheminé à Notre-Dame-du-Bon-Conseil, où se trouve l’entreprise Produits Re-Plast, afin d'être transformé en une foule d’articles.

« On fabrique du mobilier urbain, on fabrique des produits industriels pour les usines et on fabrique aussi tout ce qui est plancher, ce qu'on appelle les planchers de patios », explique le directeur des ventes, Marc Francoeur.

Pour François Fillion, ce processus est tout simplement « fantastique ». « Sans les gens qui ont déjà passé avant nous pour bâtir des usines qui récupèrent le plastique recyclé, ça ne me donnerait rien de ramasser ces sièges, mais là, c'est un véritable travail d'équipe! », se félicite François Fillion.

Il entend d’ailleurs déposer un projet auprès de Recyc-Québec afin qu'une filière de recyclage pour sièges de bébé soit mise en place dans la province.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine