Retour

Deux agents de la Régie de police Memphrémagog blanchis

Deux policiers de la Régie de police Memphrémagog viennent d'être blanchis par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Le 22 février dernier, les agents Carl Pépin et Patrick Leblanc avaient fait feu sur Timothy Saint-Arnaud, 30 ans, qui se montrait menaçant lors d'une intervention sur la rue Saint-Luc à Magog. L'individu avait alors été blessé à la hanche. Il avait été accusé d'agression armée sur des policiers avant d'être déclaré non criminellement responsable de ses gestes pour troubles mentaux.

Une enquête indépendante avait alors été instituée par la Sûreté du Québec concernant les agissements des policiers. Il en ressort que les deux agents n'ont commis aucune infraction criminelle répréhensible.

« Les policiers ont été obligés d'ouvrir le feu sur l'individu. Lorsqu'il y a un blessé par balle, il y a automatiquement une enquête indépendante au corps de police concerné qui doit faire la lumière sur les agissements des policiers », explique Sylvain Guay, lieutenant à la Régie de police Memphrémagog

Les policiers n'avaient pas été relevés de leurs fonctions au cours de l'enquête.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine