Retour

Deux nouvelles navettes devraient être ajoutées à l'Université de Sherbrooke les jeudis soirs

Deux nouvelles navettes, financées par l'Université de Sherbrooke, devraient être ajoutées au service existant pour offrir un moyen de transport aux étudiants, les jeudis soirs.

Un texte de Marie-Eve Lacas

Une navette, dont les coûts sont divisés avec les associations étudiantes, est en fonction depuis déjà quelques années. Ce service sert à transporter les étudiants de l'Université de Sherbrooke jusqu'au centre-ville.

Or, en raison des débordements des dernières semaines causés par des étudiants éméchés, la Société de transport de Sherbrooke (STS) ne dessert plus le campus les jeudis après 18 h 30. Le besoin devient plus criant.

« Des pourparlers sont encore en cours avant d'aller de l'avant avec ces deux navettes, mais des efforts sont faits pour tenter de trouver une solution au problème, explique Bruno Vachon, président de la STS. Nous, on a été un peu identifiés comme la source du problème en fin de semaine. Ce n'est pas ça. Nous, ce qu'on fait, on se retire de là. On veut sécuriser le dossier. »

Les étudiants souhaitent une autre solution

La Fédération étudiante de l'Université de Sherbrooke (FEUS) estime qu'il ne s'agit pas de la meilleure solution, mais se dit ouverte à cette possibilité. La Fédération demande tout de même plus de temps pour trouver une autre option.

« Les étudiants veulent quand même pouvoir aller partout dans la ville, soutient Nicolas Delisle-Godin, de la FEUS. C'est un service auquel on a droit. Ceux qui veulent retourner chez eux vont pouvoir prendre le service régulier. Qu'ils soient ici, c'est plus sécuritaire. On a des agents de sécurité, des bénévoles. »

L'Université de Sherbrooke refuse de commenter le dossier pour le moment. Les partis ont toutefois convenu de se rencontrer d'ici quatre semaines pour faire le point.

Plus d'articles

Commentaires