Retour

Deux policiers de l'Estrie honorés pour leur bravoure

Pour avoir sauvé la vie à des citoyens, deux policiers de Sherbrooke et de Coaticook ont reçu la Médaille pour action méritoire. La cérémonie a eu lieu à l'Assemblée nationale lundi.

C'est dans la soirée du 10 juillet 2016 que Julie Roussy a sauvé de la noyade une automobiliste de Sherbrooke dont la voiture avait dévalé une falaise pour terminer sa chute dans la rivière Magog au centre-ville. La voiture est renversée sur le toit et est immergée. Seuls le coffre et les roues arrière sortent de l’eau.

L’agente sherbrookoise est l’une des premières personnes à arriver sur place. Pour parvenir au véhicule, elle a sauté du haut de la falaise qui est d’une hauteur d’environ 15 pieds. Une fois dans l'eau, elle a cherché à l’aveugle, dans la noirceur, la conductrice du véhicule afin de lui porter secours. Incapable d’ouvrir les portières, elle est passée par le coffre ouvert. Elle est parvenue à repérer la femme, qui, à l’aide du citoyen déjà présent sur les lieux, a détaché sa ceinture de sécurité et s’est déplacée à l’arrière de l’auto où elle a trouvé un peu d’air pour respirer.

Sachant que les secondes sont comptées, l’agente Roussy a réussi, avec l’aide du citoyen, à repousser la banquette arrière et a pu agripper la victime et la sortir saine et sauve de sa fâcheuse situation.

Accident à Dixvillle

Quant à François Lecavalier, c'est en juin 2016 qu'il est intervenu sur les lieux d'un accident de la route impliquant un camion à Dixville. À son arrivée sur les lieux, il a entendu les pleurs d’un enfant, une petite fille d’environ un an qui se trouvait dans les bras d’une femme, enveloppée d’une serviette imbibée de sang. L’agent a constaté que le bébé saignait abondamment de la tête.

Comme les ambulanciers tardaient à arriver, le policier juge que la blessure du bébé est trop grave et craint qu’une telle attente ne mette sa vie en danger. Compte tenu de la situation, il a décidé de ne pas attendre l’arrivée des ambulanciers et s'est occupé du transport de la victime au Centre hospitalier de Coaticook, à bord de son auto-patrouille.

L’agent Lecavalier s’est installé à l’arrière avec la victime dans ses bras alors que son collègue, Nick Côté conduisait. Tout au long du trajet d'une durée de dix minutes, il a prodigué les premiers soins à la fillette. Alors que celle-ci a perdu connaissance à plusieurs reprises, le policier a tout fait ce qu’il peut pour la maintenir éveillée. À leur arrivée à l'hôpital, l’enfant était toujours en vie.

Les médecins ont réussi à stabiliser la victime qui a été transférée au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke afin d’être traitée pour un grave traumatisme crânien.

Cinquante-six autres policiers et neuf citoyens qui ont fait preuve d'un courage et d'un dévouement exemplaires pour sauver la vie de personnes en danger ont également été récompensés lors de cette cérémonie.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine