À Granby, deux vétérans se sentent laissés pour compte. Leur tentative pour devenir membre de la Légion royale canadienne à Waterloo a échoué: une situation difficile à comprendre et à accepter.

Pendant plusieurs années, Gisèle Beaumont et Ronald Rondeau étaient membres de la Légion royale canadienne à Granby jusqu'à sa fermeture l'an dernier.

Tous les membres ont été invités à demander un transfert vers une autre légion de la région. Les deux vétérans se sont donc tournés vers la filiale de Waterloo où ils participaient déjà à certaines activités.

Les deux demandes d'adhésion ont toutefois été refusées lors d'une assemblée mensuelle. Les membres de Waterloo ont voté majoritairement en faveur de cette décision.

Ce refus ne les exclut pas des activités organisées par le groupe, mais la situation les en rebute.

« Le rôle des légions est d'aider les vétérans et après on refuse [l'adhésion] à des vétérans qui veulent aider et qui sont prêts à collaborer, dénonce Gisèle Beaumont. Pensez-vous qu'on a le goût d'aller à un endroit où notre admission a été refusée ? »

« On n'a jamais su pourquoi. C'est ça qui est déplorable, dit Ronald Rondeau. On a jamais eu de sanction dans d'autres légions. »

Une plainte déposée

Le président de la filiale de Waterloo, Daniel St-Germain, assure avoir respecté toutes les règles.

Des hauts dirigeants ont également évalué la décision des membres et ont analysé le respect des règlements à la suite du dépôt d'une plainte au niveau provincial.

Daniel St-Germain indique qu'au final, la décision revenait aux membres.

« Ils veulent une raison. La raison, je ne peux pas la donner. C'est le vote de ces individus. Je n'irai pas voir les membres individuellement pour leur demander leur raison. Ils doivent l'accepter », dit-il.

Les deux vétérans pourront se tourner vers d'autres légions de la région. Ils ont deux ans pour en joindre une afin de ne pas perdre leur ancienneté.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine