Retour

Diabète de type 2 : plus de 5 M$ pour la recherche au CHUS-Fleurimont

Le centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l'Estrie – CHUS) a reçu une subvention de près de 4 millions de dollars du gouvernement du Québec lundi.

Le montant de 3 999 330 $, qui provient du Programme de soutien à la recherche du gouvernement provincial, doit lui permettre d'agrandir son centre de recherche et d'acquérir de l'équipement dans le but d'améliorer la prédiction des issues cliniques du diabète de type 2 à l'aide de l'imagerie moléculaire.

« Le projet annoncé aujourd’hui assurera le positionnement du Québec en tant que chef de file dans le domaine du développement des technologies d'imagerie moléculaire. En effet, l'acquisition du scanneur TEP-TDM permettra notamment de réaliser des projets de recherche de haut calibre et d’en maximiser les retombées scientifiques afin d’améliorer les soins aux patients, d’accroître la capacité à innover en imagerie TEP chez l'humain et de maximiser la capacité de collaboration avec des chercheurs des domaines public et privé sur le plan national et international. Notre gouvernement est heureux d’en être partie prenante, mais je tiens aussi à remercier la Fondation du CHUS pour sa contribution », a déclaré le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.

Le projet, évalué à 4 999 330 $ incluant la contribution de 1 000 000 $ par la Fondation du CHUS, comprend l’acquisition d’un scanneur TEP-TDM (tomographie par émission de positrons couplée à un tomodensitomètre par rayons X) et de ses équipements complémentaires. À cela s’ajoutent un agrandissement comprenant des salles d’examen, de contrôle et d’équipements pour le scanneur et le réaménagement de la salle d’attente des sujets de recherche, conformément aux normes actuelles de radioprotection.

Plus d'articles

Commentaires