Retour

Distribution des premiers Paniers de Pâques de la Fondation Rock-Guertin

Plus de 200 familles recevront samedi un panier rempli de denrées typiquement pascales de la Fondation Rock-Guertin. Jambon, œufs, brioches, creton, sirop d'érable et bien entendu, chocolat, l'organisme n'a rien laissé au hasard pour que ces familles puissent savourer, le weekend prochain, un véritable repas de Pâques.

Un texte de Marie-Claude Lyonnais TwitterCourriel

Vingt-cinq bénévoles sont à pied d'œuvre pour distribuer les 230 paniers, entre 9 h et midi.

Après les Paniers de l'Espoir et les Paniers de la Rentrée, la Fondation cherchait une façon d'embellir la fête de Pâques pour des familles dans le besoin. L'idée du Panier de Pâques a germé, et l'initiative a vu le jour cette année, grâce à la collaboration de travailleurs sociaux et de différents organismes.

« On a demandé à ces gens-là de nous fournir des listes [...] on a écrit à chacune de ces familles-là, et elles se présentent aujourd'hui [samedi] avec leur lettre et une preuve d'identité. Ils vont pouvoir repartir avec leur panier », explique le directeur général de la Fondation Rock-Guertin, Denis Fortier.

La Fondation a puisé des fonds à même ses tiroirs pour remplir les paniers de victuailles. Elle a aussi fait appel à la générosité des fournisseurs locaux. L'organisme n'a fait aucune sollicitation auprès du public.

Denis Fortier explique également qu'à l'instar du Panier de la Rentrée, le Panier de Pâques est unique. Chaque panier contient les mêmes éléments, contrairement aux paniers de Noël qui sont constitués à partir des dons du public. Une sollicitation auprès du public ferait en sorte qu'il serait impossible de garnir les paniers des mêmes victuailles.

Le panier de Pâques sera de retour l'an prochain, assure Denis Fortier. « Quand on fait quelque chose à la Fondation, ce n'est pas juste une fois. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine