Le propriétaire de St-Élie Motorsports pourra procéder au réaménagement et à l'agrandissement de son terrain après avoir obtenu l'aval du conseil municipal, lundi soir. Il s'agit toutefois d'une victoire en demi-teinte, car une nouvelle mesure de contrôle du bruit est exigée par la ville de Sherbrooke afin d'assurer une meilleure cohabitation avec les résidents du secteur.

Le propriétaire de l'entreprise, Simon Homans, obtient donc l'autorisation d'agrandir l'aire des pistes de course d'accélération, mais aussi de relocaliser les aires de stationnement et d'attente.

« C'est un dossier qui nous préoccupe depuis longtemps. On voulait s'assurer de prendre la meilleure décision et la plus juste, a rappelé le conseiller du district de Saint-Élie Julien Lachance. Nous croyons que les agrandissements qui sont demandés vont améliorer les installations. »

Toutefois, des inquiétudes ont émané quant au bruit engendré par les courses de motocross à l'autre extrémité du site qui, selon le conseiller, demeure « beaucoup plus dérangeant que le bruit du drag, alors qu'aucune prise de mesure de son n'est réalisée de ce côté-là. »

Ainsi, le conseil d'arrondissement a décidé d'ajouter une mesure de contrôle du bruit en réponse aux inquiétudes des résidents du chemin Rhéaume, situé à quelques centaines de mètres des pistes de motocross. L'agrandissement du terrain de St-Élie Motorsports est conditionnel à cette exigence.

« C'est clairement une victoire malgré tout, assure Simon Homans. Ce sont de nouvelles restrictions et ça ne fera pas l'affaire de tous, mais c'est tout de même une victoire avec certains bémols. »

Selon lui, les mesures déjà en place étaient suffisantes.

« Ce n'est pas une situation parfaite, c'est une situation de compromis entre vous et les citoyens », a ajouté le conseiller Bruno Vachon à l'endroit du promoteur.

La proposition a obtenu l'appui de 14 conseillers municipaux.

Les conseillers Jean-François Rouleau, Robert Pouliot, Pierre Tardif et Marc Denault ont fait connaître leur opposition au projet.

Plus d'articles

Commentaires