Retour

Drummond mise sur l'agroalimentaire pour développer son milieu agricole

La MRC Drummond veut dynamiser son agriculture. Pour insuffler davantage de dynamisme à ce milieu, les élus vont se doter d'un plan de développement en zone agricole (PDZA).

Un texte de Jean-François Dumas

La démarche échelonnée sur 16 mois vise à trouver des avenues pour accroître les activités dans cette zone qui occupe 90 % du territoire. Composée de 18 municipalités, la MRC Drummond s'étend sur une superficie de 1626 kilomètres carrés.  

« Forts d'un positionnement avantageux à bien des égards, nous voulons, en nous dotant d'un PDZA, mobiliser les forces vives du milieu pour établir une vision commune pour dynamiser ce secteur », a déclaré le préfet et maire de Saint-Guillaume, Jean-Pierre Vallée.

Une zone agricole diversifiée

En tout, 745 entreprises agricoles sont en activité dans la MRC Drummond. C'est sans compter l'industrie agroalimentaire qui compte 37 joueurs dans la région, principalement spécialisés dans la transformation des aliments.

Le potentiel de croissance demeure toutefois important pour les années à venir selon les élus. Ils notent par exemple que plusieurs lopins de terre restent actuellement inutilisés.

Le président de l'UPA Centre-du-Québec, Jean-Luc Leclair, est d'ailleurs convaincu que des projets intéressants pourraient prendre racine au terme de l'exercice.

Un processus public

Les citoyens et les organisations intéressés par cette démarche auront voix au chapitre, assure le préfet de la MRC Drummond. Trois séances de consultations publiques seront mises en branle au cours du processus.

De plus, des outils de communications seront déployés pour permettre à la population d'interagir et de suivre l'évolution des travaux. Parmi ceux-ci, un site web dédié au projet verra bientôt le jour. Le plan de développement de la zone agricole sera complété en octobre 2017.

Plus d'articles

Commentaires