Retour

Drummondville : Forum sur la médicalisation et les problèmes sociaux chez les jeunes 

Plus de 150 personnes provenant de groupes communautaires autonomes des domaines de la santé mentale et de la jeunesse, notamment, se sont réunies, vendredi, à Drummondville, pour discuter des enjeux de la médicalisation et des problèmes sociaux chez les jeunes.

Ce Forum fait suite à une large consultation qui a rejoint 50 organismes provenant de 12 régions du Québec.

Cette consultation a permis de constater qu'on médicalise à outrance les difficultés des jeunes sans trop agir sur leurs conditions de vie, indique le coordonnateur au développement des pratiques et à la défense des droits, au Regroupement des Auberges du cœur du Québec, Tristan Ouimet Savard.

« On peut se demander clairement si c'est plus facile prescrire un médicament ou bien d'offrir un soutien psychosocial qui prend le temps que ça prend pour que le jeune traverse une crise. Est-ce que c'est plus efficace? À court terme, sans doute, à long terme, rarement », souligne M. Ouimet Savard.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine