Retour

Éclosion de varicelle chez des enfants vaccinés de Sherbrooke

De nombreux élèves de l'école des Aventuriers, du secteur Saint-Élie de Sherbrooke, ont attrapé la varicelle malgré le fait qu'ils ont été vaccinés. Au total, 14 enfants ont présenté des symptômes au cours des derniers jours. 

Un texte de Geneviève Proulx

Une enquête de la Santé publique est en cours sur la situation. Des parents ont été contactés afin d'en savoir plus sur le cas de leurs enfants.

Selon le médecin spécialiste en santé publique au CIUSSS de l'Estrie, la Dre Geneviève Baron, le vaccin donné aux enfants au Québec protège contre 85 % des types de varicelle. « Les enfants qui ont tout de même la maladie auront une varicelle atténuée : la fièvre sera moins présente, les boutons moins importants, entre autres. Certains ne se rendront même pas compte qu'ils ont la maladie. »

La Dre Baron ajoute que le vaccin protège à 95 % contre les maladies plus graves qui découlent de la varicelle comme les pneumonies et les encéphalites. « Avant, quand les enfants n'étaient pas vaccinés, il y avait des décès associés à la varicelle chaque année et on comptait également de nombreuses hospitalisations. »

« Il y a 455 élèves dans cette école, donc ça fait un taux d'attaque de 3%, 

Chaque année, la Santé publique recense quelques éclosions de varicelle, c'est quand même une petite éclosion par rapport au nombre total d'élèves. Je trouve que ça souligne le fait de regarder si le carnet vaccinal est à jour » souligne la Dre Baron.

Au Québec, le vaccin contre la varicelle est administré gratuitement aux enfants de 18 mois. Le ministère de la Santé étudie la possibilité de donner une deuxième dose du vaccin comme cela se fait en Alberta

En Ontario, ce vaccin est obligatoire pour pouvoir être admis à l'école. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine