Retour

Effondrement du pont Bernier: des quadistes demandent l'aide du MTQ

Après les motoneigistes, au tour des quadistes de s'inquiéter des conséquences de l'effondrement du pont Bernier. Plusieurs d'entre eux demandent au Ministère des Transports du Québec (MTQ) de leur fournir une autorisation rapide afin d'emprunter une route alternative.

D'ailleurs, samedi, de nombreux quadistes se sont donné rendez-vous pour une randonnée symbolique.

Leur objectif est d'obtenir l'accord du MTQ pour emprunter le pont routier de Brompton pour le reste de la saison. Ils devront aussi obtenir l'accord de la municipalité pour circuler dans certains secteurs résidentiels.

« On demande la collaboration du MTQ et de la ville de Sherbrooke pour obtenir ce détour temporaire, un détour d'urgence », explique Sylvain Roy du Club Quad du Val-Saint-François.

« Selon les dernières nouvelles, il semblerait qu'il y a de l'ouverture au MTQ de nous accommoder pour cette année. On se croise les doigts pour qu'on soit en mesure de poursuivre notre saison en beauté », ajoute-t-il.

Leur sentier habituel, entre les deux rives, est rompu depuis l'effondrement du pont Bernier lors de la crue des eaux il y a deux semaines. Un détour de plusieurs dizaines de kilomètres est nécessaire.

« Les quadistes de Magog, de Sherbrooke de la région, ils sont confinés. Depuis deux semaines, comme il n'y aucune alternative depuis deux semaines, certains ont réservé des chalets dans la région, et ils ont annulé », s'inquiète pour sa part, la présidente du club, Marie-Josée Saint-Pierre.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards