Retour

Élections fédérales : que faut-il surveiller en Estrie?

Le résultat risque d'être serré dans plusieurs circonscriptions ce soir, et plusieurs luttes sont à prévoir. Les néo-démocrates avaient remporté plusieurs sièges lors des dernières élections, mais cette fois-ci, l'issue du scrutin est plus incertain et chaque siège compte. Voici ce qu'il faut surveiller dans les différentes circonscriptions de la région.

Un texte de Marie-Claude Lyonnais

- Brome Missisquoi
Pour la troisième fois, le libéral Denis Paradis tentera de ravir la circonscription. Il a régné sur Brome-Missisquoi de 1995 à 2006, et fait un retour en politique cette année. Il fait face à la néo-démocrate Catherine Lusson, qui a remplacé le député Pierre Jacob, ce dernier ayant tiré sa révérence après un seul mandat.

- Sherbrooke
La lutte s'annonce serrée dans la circonscription la plus populeuse de l'Estrie. Bloquiste de 1998 à 2011, Sherbrooke est devenue orange lors des dernières élections. Le restera-t-elle? Le professeur en sciences politiques au Cégep de Sherbrooke, Antonin-Xavier Fournier, croit que la circonscription sera un baromètre de la tendance au Québec.

- Richmond-Arthabaska
Les conservateurs misent sur la candidature du maire de Victoriaville, Alain Rayes, pour remporter cette circonscription. Le député indépendant André Bellavance détenait la circonscription depuis 2004, mais il a démissionné du Bloc québécois il y a près d'un an, et ne se représente pas. Le NPD, quant à lui, mise sur Myriam Beaulieu pour remporter la victoire.

- Mégantic-L'Érable
Le conservateur Christian Paradis ne sollicite pas un autre mandat dans Mégantic-L'Érable. Depuis 2006, il dominait outrageusement la compétition, puisqu'à chaque scrutin, il récoltait près de 50 % des voix. L'ancien maire de Thetford Mines Luc Berthold, qui a aussi travaillé pour le Parti libéral du Québec, tentera de conserver la circonscription aux mains des conservateurs. Il s'oppose au néo-démocrate Jean-François Delisle, au libéral David Berthiaume, à la bloquiste Virginie Provost et au vert Justin Gervais.

- Drummond
L'ancienne journaliste Pascale Déry est l'une des candidates vedettes du Parti conservateur. Elle s'oppose au député sortant, le néo-démocrate François Choquette, le libéral Pierre Côté, la bloquiste Diane Bourgeois et le représentant du Parti vert, Émile Coderre.

- Compton-Stanstead
Les libéraux misent beaucoup sur Marie-Claude Bibeau, la directrice du Musée des sciences et de la nature de Sherbrooke et conjointe du maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny. Elle a toutefois une rude compétition avec le candidat néo-démocrate et ancien député, Jean Rousseau et la bloquiste France Bonsant qui a été députée de la circonscription de 2004 à 2011. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine