Brad Gros-Louis embarque dès cette semaine dans un nouveau « méchant trip » alors que s'amorcera le tournage de la troisième saison de l'émission du même nom qu'il anime sur les ondes d'APTN, le Réseau de télévision des peuples autochtones.

Chaque semaine au programme de la dynamique émission jeunesse, un adolescent issu de l’une des communautés autochtones du Québec va à la rencontre d’un artiste avec qui il vivra une aventure hors du commun : simulation de pilotage de Formule 1, « jetpack » aquatique, vélo de montagne, parapente, tyrolienne, etc.

« La base de l’émission, c’est la rencontre, c’est un prétexte. Ça fait sortir les jeunes de leur communauté, ça leur fait voir la ville. C’est aussi une ouverture au milieu de la télévision pour les jeunes », mentionne Brad Gros-Louis qui a grandi à Wendake.

Mais cette ouverture ne se fait pas à sens unique. Les artistes invités, qui souvent, n’en connaissent pas beaucoup sur la culture autochtone, en apprennent beaucoup aussi. « C’est une occasion pour eux de poser des questions aux jeunes sur ce qu’ils vivent dans leur communauté », constate l’animateur qui confie apprécier ces moments qu’il épie avec satisfaction.

Demeurer authentique

Brad Gros-Louis se dit heureux d’être à la barre de Méchant trip, une émission qui s’est donné comme mission de représenter le bon côté de la jeunesse autochtone, même si de son propre aveu, la tâche peut parfois s'avérer ardue. L’important toutefois, est de demeurer authentique.

« J’ai fait partie des préjugés dans ma jeunesse. Les jeunes choisis ne sont pas toujours des exemples parfaits de réussite, mais ils ont tous du vécu et on essaie d’aller chercher le positif dans le jeune, dans chaque situation ».

Après deux saisons de Méchant trip, l’animateur se dit un peu trop près de son sujet pour en observer les fruits, mais il assure avoir tissé des liens durables. Il espère également que l’émission inspire la persévérance aux jeunes.

« Il faut travailler fort pour surmonter les préjugés, mais je pense que Méchant trip peut aider à solidifier les passions et les objectifs », conclut-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine