Retour

En route vers la période des transactions dans la LHJMQ

La période des échanges du temps des fêtes est un moment crucial dans le calendrier des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Les semaines qui la précèdent sont toujours empreintes de fébrilité. Le hic cette année, c'est qu'on assiste à une avalanche d'annonces d'échanges alors que la période de transaction ne débute que samedi prochain.

Le bal a commencé dimanche dernier en avant-midi sur les médias sociaux. Tour à tour, les Pierre-Luc Dubois (Cap-Breton), Julien Gauthier (Val d'Or), Joey Rattelle (Drummondville), les jumeaux Klima (Moncton) ont tous changé d'adresse.

Comme si ce n'était pas assez, Chicoutimi annonce l'arrivée d'un joueur russe acquis au repêchage européen l'été dernier, German Rubtsov, mais qui brillait par son absence encore tout récemment. Il y a de quoi en perdre son latin.

Faits ou rumeurs

D'un côté, tous les joueurs de 20 ans peuvent être cédés en tout temps. C'est le cas de Joey Ratelle qui va poursuivre sa route avec les Saguenéens de Chicoutimi. L'annonce est officielle. On la retrouve d'ailleurs sur le site de la LHJMQ. C'est un fait.

À l'autre extrême, le joueur le plus convoité de l'heure, Pierre-Luc Dubois, est envoyé à l'Armada de Blainville-Boisbriand. Il s'agit toutefois d'une rumeur, puisque l'annonce de transaction concernant tous les joueurs canadiens participant au Championnat du monde de hockey junior 2016 est interdite avant la fin du tournoi en janvier. Pourtant le journaliste qui a divulgué la nouvelle est dans le secret des dieux. Rumeur béton donc.

Fait cocasse : Dubois est déjà à Blainville dans le cadre du camp de sélection d'Équipe Canada Junior.

Donc, à l'exception des 20 ans et des Européens, aucun autre joueur évoluant dans la ligue ne peut être officiellement échangé avant la période prescrite à cet effet. Tout le reste relève de la rumeur... Or, rien n'empêche entre-temps la négociation entre directeurs-gérants.

Challenge CCM à Gatineau

Le tournoi midget de Gatineau est reconnu comme le lieu de rencontre et de tractation privilégié des dirigeants d'équipe. On dit même que la moitié des échanges y sont négociés. Quoi qu'il en soit, tous les DG s'y retrouvent « pour évaluer leurs poulains des rangs midgets ». À lire entre les lignes.

Avec toute la fébrilité entourant la période d'échanges du temps des Fêtes et la peur de se faire scooper, il est normal de voir fuir de l'information la semaine précédant son ouverture officielle.

Des trois périodes de transaction qui ponctuent la saison de la LHJMQ, celle du temps des Fêtes est certainement la plus intéressante et la plus excitante de l'année. Cette année, la période des échanges débute le 18 décembre et s'étendra jusqu'au 6 janvier 2017.

Plus d'articles

Commentaires