Retour

Enfant mordu : Weedon exige l'euthanasie du chien, la propriétaire conteste

La Municipalité de Weedon a finalement décidé d'euthanasier Nahla, une chienne âgée de six ans qui a mordu un enfant la semaine dernière. Peinée, la propriétaire de Nahla, Hélène Girard, entend contester cette décision, prise au lendemain d'une évaluation faite par une spécialiste en comportement canin. 

« Je suis contre cette décision-là. Malgré que le rapport était très positif, que les recommandations étaient bonnes, que le travail que j'avais à faire avec mon chien était pour moi assez facile parce que j'ai déjà une bonne relation et un bon contrôle sur mon chien », a-t-elle réagi. 

Elle ajoute avoir déjà acheté une muselière, et être prête à l'utiliser pour aller prendre des marches avec sa chienne, un croisement entre un shar pei et un pitbull. 

Une réhabilitation recommandée

Dans son rapport rendu lundi, la spécialiste de chez Division Canine, Joanie Dion, décrit Nahla comme une chienne qui présente « des signes d'anxiété à un niveau élevé, soit environ 7/10 » et qui est « craintive des gens et des chiens ». 

Elle ne recommande pas l'euthanasie, mais donne plusieurs directives. Elle recommande notamment à la maîtresse de faire porter à son chien une muselière dans les endroits publics, d'entreprendre une réhabilitation de son chien avec un professionnel et de ne pas être laissé seul « au bout de sa laisse, et ce, jusqu'à une évaluation du chien prouvant que son comportement a bel et bien changé ».

Elle recommande aussi à la Municipalité de suivre la réhabilitation de Nahla, et d'assurer sa réévaluation.

« Si les recommandations ne sont pas appliquées, et ce, de façon immédiate, le chien est dangereux pour la collectivité », conclut-elle, avant d'ajouter que « les risques de morsures sont accentués lorsque le chien est attaché ». Selon elle, toutefois, il faudrait six mois pour réhabiliter Nahla. 

Un risque trop élevé 

La Municipalité explique sa décision d'euthanasier Nahla en soutenant qu'elle représente « un risque élevé de récidive ». 

« Malheureusement, même si la dame parlait de déménager, ça reste un secteur problématique pour la municipalité. C'est proche de l'école, du parc-école, de la piscine.Il y a beaucoup d'enfants et de passants », explique l'inspecteur à la Municipalité de Weedon, Nicolas Blouin.

Selon M. Blouin, comme Nahla a déjà mordu une fois, « il y a un très fort pourcentage de chances qu'[elle] récidive ». 

La Municipalité a consulté un avocat avant de prendre sa décision. L'animal sera euthanasié ce jeudi. 

« Ce n'est pas une décision qui nous fait plaisir, mais on se devait de la prendre. On n'a pas pris la décision en fonction de sa race, mais bien en fonction de son comportement », a conclu l'inspecteur, en rappelant que l'animal avait aussi attaqué un autre chien il y a quelques semaines.

Selon Mme Girard, la décision de la Municipalité a été motivée par l'opinion publique. Elle compte rencontrer un avocat mardi après-midi afin d'évaluer ses options.

Plus d'articles

Commentaires