Retour

Enfant oublié dans un autobus scolaire à Sherbrooke : les chauffeurs sont bien formés, assure le transporteur

À la suite de l'oubli d'un enfant de maternelle de Sherbrooke dans un autobus scolaire la semaine dernière, Steve Dubois, le directeur du principal transporteur de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, Autobus des Cantons, assure que les chauffeurs sont bien formés pour éviter pareil incident. 

Toutefois, plusieurs problématiques auxquelles font face les chauffeurs peuvent expliquer cet oubli. « Quand on reçoit les parcours de la Commission scolaire, nous recevons les endroits exacts où on doit faire l'embarquement et le débarquement ainsi que le nombre d'élèves qui montent et descendent. Cependant, même si le parcours de la Commission scolaire nous indique qu'il y a 10 élèves à un arrêt, il peut y avoir plusieurs problématiques pour un conducteur. Par exemple, en début d'année, ils doivent choisir un nouveau parcours, donc ils ne connaissent pas les élèves de chaque arrêt. Nous n'avons pas de liste de noms. Nous n'avons pas d'autres outils pour les connaître. Il y a des enfants qui se retrouvent au service de garde ou qui sont partis avec leurs parents. Donc à un arrêt où on doit descendre dix élèves, il y en a peut-être sept finalement », rappelle M. Dubois. 

Dans ce cas précis, le directeur d'Autobus des Cantons soutient que le chauffeur a demandé aux élèves à bord s'il y avait d'autres enfants à descendre. « Personne ne s'est levé. Personne n'a parlé. Mais on parle ici d'un enfant de maternelle. Des fois, ils s'endorment sur le banc. Ils sont fatigués. Ça fait qu'il y a plusieurs difficultés que le conducteur peut rencontrer. »

Depuis cinq ans, tous les véhicules scolaires sont équipés d'un système de protection pour s'assurer qu'aucun enfant ne soit oublié à bord. « Quand le véhicule revient au port d'attache, le conducteur est obligé de se rendre à l'arrière du véhicule pour appuyer un bouton qui désactive le système. Ça fonctionne très bien. Il n'y a aucun moyen qu'un enfant reste à bord après la fin du parcours », soutient Steve Dubois.

Chaque autobus peut accueillir jusqu'à 60 enfants d'âge primaire et 48 d'âge secondaire.

Plus d'articles

Commentaires