Retour

Enquête de l'Ordre des ingénieurs du Québec à Lac-Mégantic : des citoyens s'insurgent

Des citoyens s'insurgent contre l'enquête lancée par l'Ordre des Ingénieurs du Québec (OIQ) à l'endroit d'un ex-employé de l'industrie ferroviaire, Jacques Vandersleyen et d'un citoyen de Lac-Mégantic, Robert Bellefleur.

Ils sont 137 à avoir signé une lettre remise à l'Ordre dans laquelle ils se disent « solidairement coupables » de remettre en question l'état du chemin de fer.

« Si des accusations pénales sont portées contre MM. Vandersleyen et Bellefleur, la logique vous impose d'en porter contre moi également pour ''pratique illégale d'un non-ingénieur''. Je vous informe toutefois que je refuserai de payer quelque amende que ce soit. Je compenserai mes peines par des travaux communautaires ou par l'emprisonnement si nécessaire », peut-on y lire.

Les citoyens estiment être en droit de documenter l'état des rails et surtout de dénoncer les situations potentiellement à risques, selon Nicole Jetté, une résidente de Saint-Hyacinthe, signataire de la missive. Elle est également porte-parole du comité Convoi-citoyen qui a comme objectif de sensibiliser les municipalités à la sécurité ferroviaire. « Il y a des citoyens tout le long des voies ferrées qui observent des anomalies et qui sont inquiets de la circulation des trains qui devient de plus en plus abondante », a-t-elle souligné.

Rappelons que le résident de Lac-Mégantic, Robert Bellefleur, et l'ancien employé d'une société de chemin de fer belge, Jacques Vandersleyen, ont été rencontrés par des enquêteurs de l'Ordre des ingénieurs du Québec après avoir dénoncé, en juillet dernier, le piteux état de la voie ferrée à Lac-Mégantic. L'enquête doit permettre de déterminer l'analyse d'un chemin de fer est un geste réservé aux ingénieurs en vertu de la loi.

Si des accusations pénales sont portées contre Jacques Vandersleyen, il s'expose à des amendes de 1500 à 10 000 $ par chef d'infraction.

L'Ordre des ingénieurs dit avoir reçu la lettre et compte en prendre connaissance avant de décider des actions à prendre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine