Fin d'après-midi mouvementée à Cookshire-Eaton où la rivière Eaton est sortie de son lit en raison d'un embâcle. Le niveau de l'eau est monté rapidement si bien que des évacuations ont été nécessaires.

Le débordement de la rivière a forcé l'évacuation d'environ 70 personnes qui vivent sur la rue Eaton. Une dizaine de personnes évacuées ont pu trouver refuge à l'hôtel de ville, les autres se sont rendus chez des proches.

« Le niveau de la rivière est monté très rapidement, j'ai rarement vu ça. On est habitué d'avoir des inondations mais jamais de voir l'eau monter aussi vite », explique Samuel Lapointe du commerce Location Cookshire situé juste en face du quartier évacué.

L'embâcle s'est défait naturellement en fin d'après-midi.

Pour le moment, la situation est sous contrôle selon directeur général de la municipalité Martin Tremblay. « Depuis hier soir on surveillait la rivière. Vers 15h , en 20 minutes la rivière a gonflé rapidement, c'est du jamais vu. Vers 16h, l'embâcle s'est défait. On a fait des évacuations de façon rapide. On continue de surveiller la situation parce que la situation pourrait changer rapidement. »

Ce n'est pas la première fois que le secteur qui a dû être évacué était touché par des inondations à Cookshire.

Sous-sols inondés à Sherbrooke

Plusieurs résidences de Sherbrooke sont touchées par des problèmes dus à la pluie. La situation risque d'empirer puisque, depuis jeudi soir, près de 10 mm d'eau sont tombés et que près de 20 mm de pluie sont encore attendus au cours de la journée vendredi.

C'est le cas sur la rue Saint-Roch Sud dans le secteur Rock Forest où l'eau entre dans les sous-sols. Un bélier mécanique est sur place pour dégager l'aqueduc qui semble être bouché. Les puisards ne suffisent pas à la tâche malgré l'opération de dégagement de quelque 500 puisards un peu partout à Sherbrooke qui a eu lieu cette semaine.

« Je me suis réveillée à 7 h 45 et il y avait un pouce et demi d'eau partout dans mon sous-sol. J'avais les deux pieds dans l'eau. On va avoir beaucoup d'ouvrage dans les prochains jours. Une chance que nous étions là », explique une résidente touchée, Christine Brochu.

De nombreux trottoirs sont glacés et il y a beaucoup d'eau dans les rues. Les stationnements sont également problématiques.

Du côté des cours d'eau, la Sécurité civile surveille les petites rivières comme la Eaton et la Coaticook. Pour l'instant, il n'y a pas de problématique ni de mouvement de glace rapporté par les Municipalités.

Activités perturbées

Les stations de ski de la région sont fermées en raison des conditions météorologiques. C’est le cas des monts Orford, Bellevue, Gleason, Owl's Head et Bromont. Ces fermetures sont préventives afin de conserver l'état des pistes et la couverture de neige.

Seul le mont Sutton est resté ouvert quelques heures malgré la pluie. « Nos skieurs sont passionnés. Ils sont ici avec leur imperméable. Avec la neige qui est attendue cette nuit, nous sommes confiants que les pistes resteront belles », soutient la coordonnatrice aux communications au Mont Sutton, Chloé Chagnon. Finalement, la direction a annoncé vers 10 h qu'elle fermerait la montagne sous les coups de midi.

Neige attendue

Un avertissement de tempête hivernale d'Environnement Canada est en vigueur dans la région. De la pluie, qui se changera en pluie verglaçante, puis en neige tomberont en Estrie vendredi et samedi. Jusqu'à 20 centimètres de neige sont attendus d'ici samedi après-midi.

La pluie prévue ce vendredi se changera en pluie verglaçante plus tard dans la journée. Un maximum de 12 degrés Celsius est attendu.

Plus d'articles