Retour

Familles d'accueil recherchées pour enfants de la DPJ

De plus en plus de bambins en Estrie ont besoin d'un foyer, selon la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). L'organisme lance un appel aux personnes seules et aux couples qui souhaiteraient devenir parents adoptifs.

« On a un besoin accru de familles d'accueil de type banque mixte, alors qui vont recevoir un enfant dans l'espoir de l'adopter », explique Lorraine Veilleux, travailleuse sociale au Service d'adoption de la DPJ.

Ces enfants, âgés de 0 à 3 ans, ne sont pas adoptables dans l'immédiat, mais risquent fort  de le devenir, indique Mme Veilleux, car il est peu probable qu'ils retournent dans leur famille d'origine.

Une préparation pour « réussir » l'adoption

Pour mieux éclairer les familles, la DPJ de l'Estrie organisera quatre séances d'information en septembre et octobre. Des séances qui serviront à préparer les familles d'accueil potentielles. 

« Ça comporte des stress. Les enfants qui pourraient leur être confiés, ce sont des enfants qui présentent des besoins particuliers », souligne-t-elle.

Ces enfants peuvent avoir vécu de la négligence, des agressions physiques ou sexuelles, et viennent d'un milieu où les difficultés sont très grandes.

« Venir en aide à un enfant à l'étranger, oui, mais il y en a ici aussi qui ont besoin, confie Nancy Corriveau de Sherbrooke, qui a fait l'adoption d'un enfant de la DPJ. J'avais ce besoin d'avoir un enfant, mais il y a des enfants qui ont le besoin d'avoir un parent. » 

Les séances d'information de la DPJ de l'Estrie auront lieu les 27 et 28 septembre, à Sherbrooke et les 4 et 12 octobre à Granby. Les familles intéressées peuvent s'inscrire sur le site du Centre jeunesse de l'Estrie.

En Estrie, 26 enfants ont été adoptés au cours de la dernière année.

Plus d'articles

Commentaires