Retour

Financement illégal : des conseillers municipaux outrés à Sherbrooke

La question du financement illégal destiné aux trois principaux candidats à la mairie de Sherbrooke, en 2009, a résonné entre les murs de l'hôtel de ville, lundi soir. Plusieurs conseillers municipaux ont déploré cette situation, qui entache selon eux la réputation des politiciens.

Hélène Dauphinais, conseillère municipale de l'arrondissement de Fleurimont, ne comprend pas que si peu d'attention a été apporté à ces contributions douteuses. Elle soutient qu'il « faut être plus attentif » à ces histoires.

« Des dons de 1000 $, il y en a eu 27 au Renouveau sherbrookois pendant la campagne de 2009. Donc, il n'y en avait pas pour des jours et des jours de vérifications à faire. Et là-dessus, sur les 27, on voit qu'il y avait plusieurs personnes qui étaient soit des candidats, un conjoint de candidat, un membre fondateur du parti. Ça réduit encore la liste », souligne-t-elle.


Danielle Berthold, également conseillère municipale de Fleurimont et membre du Renouveau sherbrookois, a qualifié la situation de regrettable.

Rien à se reprocher

De son côté, le conseiller Vincent Boutin, qui a déjà été agent officiel pour le parti du maire en 2011 et 2012, a voulu se faire rassurant. Il insiste sur le fait que les chèques qui semblaient douteux ont toujours été réacheminés à leur donateur, et que tout a été fait selon les règles de l'art.

« Je peux vous assurer que le financement, on prenait cela de façon très sérieuse pour éviter ce genre de débordement là. Quand on avait une contribution qui nous étaient apportée, et qu'on jugeait un peu l'intégrité de cette contribution-là, on la retournait tout simplement, justement pour se protéger et se prémunir. »

Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, estime pour sa part que sa formation politique pourrait difficilement faire plus pour éviter de recevoir des contributions inappropriées. Bernard Sévigny explique que les mesures de contrôle tant au parti qu'à la Direction générale des élections sont appliquées de façon extrêmement rigoureuse.

Plus d'articles

Commentaires