Retour

Foresta Lumina bien en selle malgré une baisse d'achalandage de 5%

Au terme de la dernière journée de la saison 2017 de Foresta Lumina dimanche, environ 150 000 personnes auront accédé au Parc de la Gorge de Coaticook pour profiter du parcours nocturne illuminé, une baisse de 5% par rapport à 2016.

Les organisateurs du Parc se disent néanmoins heureux des résultats, eux qui attribuent la baisse d'achalandage aux nombreuses averses qui ont marqué le printemps et le début de la saison estivale.

« L'engouement est toujours là, car les préventes étaient là, fait remarquer la directrice du parc et de Foresta Lumina, Caroline Sage. Aux mois d'avril, mai et juin, les préventes étaient excellentes. On avait vendu beaucoup plus de billets à l'avance que par les années passées et même au mois de juillet, les préventes étaient bonnes. C'est avec l'achat de dernière minute qu'on a perdu des clients, parce que lorsqu'on annonçait de la pluie, les gens ne venaient pas. On est un produit qui est tributaire de la température, donc on doit s'attendre à des variations d'achalandage qui ne sont pas liées au succès du produit. »

La quatrième saison a également le malheur de devoir se comparer avec une « année exceptionnelle », explique Mme Sage.

La direction se dit également optimiste à l'égard de l'an prochain. La visite de Bill et Hilary Clinton au mois d'août augmentera la notoriété de Foresta Lumina non seulement aux États-Unis, mais aussi dans l'ensemble du Québec, estime Caroline Sage.

« Ça nous a fait une super belle publicité et c'est ce qui fait qu'on se positionne de plus en plus sur l'échiquier touristique québécois. On est un produit à travers le Québec que les gens doivent voir lorsqu'ils viennent de l'extérieur. Ça nous a créé une belle notoriété donc ça aura assurément un bel impact pour les années prochaines », résume-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires