Retour

Formation des préposés aux bénéficiaires : le CIUSSS de l'Estrie-CHUS ne suivra pas l'exemple de Québec

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS doit pourvoir des postes de préposés aux bénéficiaires. 150 personnes doivent être embauchées d'ici juin. Pour y parvenir, est-ce que le CIUSSS songe à imiter la région de Québec qui a décidé de couper dans le nombre de semaines de formation, de 25 à 5, pour accélérer l'arrivée de ces travailleurs?

« Je vous dirais qu'on ne ferme pas aucune porte, mais pour le moment on est en train de mettre en place des mesures pour traverser la période estivale, donc l'embauche d'étudiants », indique Lise Montagne, directrice des soins infirmiers au CIUSSS.

« On embauche, comme chaque année, des étudiants en soins infirmiers, infirmières, infirmières auxiliaires. Des étudiants qui ont terminé leur première année d'études. Nous les embauchons pour effectuer les remplacements pendant la période estivale », ajoute Mme Montagne.

Pour pallier les connaissances que ces étudiants n'ont pas eu le temps d'acquérir durant la première année d'étude, le CIUSSS met en place un programme d'accueil, d'intégration et d'orientation pour pouvoir les former.

Il s'agit de cinq jours de théorie, cinq jours de pratique et par la suite les étudiantes sont jumelés avec un préposé aux bénéficiaires pour une certaine période.

Dès l'automne, le CIUSSS veut se pencher sur des moyens afin d'offrir de meilleures conditions pour attirer et retenir les préposés aux bénéficiaires.

Échos chez les étudiants

En entendant, l'embauche d'étudiants dans le domaine de la santé est bien reçue au Centre de formation professionnelle-24 juin de Sherbrooke.

Même si les étudiantes rencontrées n'en sont qu'à cinq semaines de formation, elles voient d'un bon oeil la possibilité d'occuper un poste de préposé avant la fin de leurs études, le temps d'un été.

« Moi, oui ça m'intéresserait. Ça fait partie de la base de notre métier d'apprendre comment donner des bains et prendre soin des patients », indique une étudiante.

« Ça nous met un pied dans le domaine de la santé. Ça nous donne une vision de ce qui nous attend quand nous allons avoir fini notre formation. Ce sont aussi des soins que nous allons donner en temps qu'infirmière auxiliaire », ajoute une autre étudiante.

Depuis avril 2016, le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a embauché 348 préposés aux bénéficiaires. L'établissement en cherche encore 150 pour l'été. Les besoins se font sentir particulièrement en centre d'hébergement et de soins de longue durée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine