Retour

Foule record à la Fête des vendanges Magog-Orford

Le premier week-end d'activités de la Fête des vendanges Magog-Orford a battu des records d'achalandage. Au total, on estime qu'il y a eu 57 000 personnes qui ont participé aux différentes activités. 

La température a certainement un grand rôle à jouer dans cette foule record.

« Dès qu'il y a du soleil, les gens sortent. On a eu trois jours de soleil mur à mur. Ç'a été un franc succès. Les gens étaient au rendez-vous. On est très, très contents! », raconte le président de l'événement, Jean-Paul Scieur.

L'événement, qui existe depuis 1993, a une formule rodée qui plaît à plusieurs, ajoute-t-il.

« Il faut faire très attention avec le conseil d'administration parce que quand on a une formule qui est gagnante, d'un côté, il y a des gens qui ont des attentes et qui veulent retrouver ce qu'ils ont eu l'année d'avant. De l'autre côté, il faut toujours avoir un petit volet nouveauté, et ce, sans bousculer », soutient M. Sieur.

Des refroidisseurs à la rescousse

Le mercure à la hausse aurait toutefois pu rendre l'expérience de la Fête désagréable. L'organisation a donc fait venir des refroidisseurs des États-Unis afin de climatiser le chapiteau. Ces machines utilisent un autre sytème que les climatiseurs traditionnels pour projeter de l'air froid.

« Régulièrement des lectures de température ont été faites afin de s'assurer que les gens n'aient pas trop chaud. Ç'a répondu à nos besoins. C'est sûr qu'il y a toujours place à l'amélioration. Il y aura des ajustements à faire avec les machines parce que nous sommes les premiers au Québec à les utiliser. Nous avons investi 25 000 dollars dans ces appareils pour le confort de notre clientèle », explique-t-il. 

La saison 2016 s'annonce exceptionnelle pour les récoltes de raisins destinés à la production de vin.

« C'est sûr que pour avoir du bon vin, ça prend du soleil et du temps chaud. Le vin part d'une matière première qui est le raisin. Plus il est mûr, plus il est sucré, plus il y a d'arômes dans le raisin. Ça se répercute sur le produit final, le vin. Tout le monde est gagnant », se réjouit celui qui est également propriétaire du vignoble le CEP d'argent. 

Le Fête des vendanges Magog-Orford se poursuit le prochain week-end à la pointe Merry de Magog.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine