Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault a fait un arrêt en Estrie dans le cadre de sa tournée du Québec. Le politicien a profité de son passage en région pour rencontrer des acteurs économiques et politiques.

Un texte de René Cochaux

Le chef de la Coalition Avenir Québec souhaite que les Québécois acceptent de voter pour sa formation lors des prochaines élections, parce qu'elle promet de sortir de l'éternel débat entre souverainistes et fédéralistes.

Selon lui, les libéraux seront reportés au pouvoir aussi longtemps que les électeurs se prononceront sur l'avenir constitutionnel du Québec lors des élections provinciales. François Legault espère que le prochain scrutin portera sur l'éducation, l'économie du savoir, l'innovation technologique et la santé.

Concernant son avenir politique, il a insisté sur le fait qu'il ne démissionnera pas advenant une autre défaite électorale de son parti politique en 2018.

Questionné sur le départ de Bernard Drainville de la politique active, le chef de la CAQ a tenu à souligner le travail effectué par le député du Parti Québécois de Marie-Victorin.

Selon François Legault, le député démissionnaire a fait un bon boulot et peut être fier se ce qu'il a fait en matière de financement politique. Le chef caquiste estime que la revue à la baisse des montants que peuvent donner les individus aux formations politiques s'imposait. François Legault juge également que Bernard Drainville a bien défendu le dossier de la charte de la laïcité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine