Retour

Fruit d'Or poursuit sa conquête du marché européen

L'entreprise Fruit d'Or pourra poursuivre sa conquête du marché européen grâce à un coup de pouce financier du gouvernement canadien. Le chef de file spécialisé dans la transformation de la canneberge biologique reçoit plus de 9 millions de dollars pour accroître ses exportations et sa production.

L'investissement a permis la construction d'une usine ultramoderne à Plessisville, dans le Centre-du-Québec, en plus de doter les installations de nouveaux équipements à la fine pointe de la technologie.

« Depuis deux ans, nous avons investi plus de 50 millions de dollars dans ce projet à Plessisville. Grâce à ce nouveau soutien, Fruit d'Or dispose d'une usine ultramoderne, dotée d'innovations permettant d'offrir à ses clients dans plus de 50 pays des produits innovants qui font rayonner la canneberge et les petits fruits québécois » , explique le président et chef de la direction de Fruit d'Or, Martin Le Moine.

L'aide financière offerte par le gouvernement fédéral est remboursable sans intérêt dans le cadre du programme Agri-innovation de l'accord Cultivons l'avenir 2.

Fruit d’Or a par ailleurs injecté 12 millions de dollars afin d’agrandir ses installations dans les derniers mois seulement.

L’entreprise, qui a produit près de 14 millions de kilogrammes de canneberges l’an dernier, compte maintenant attaquer le marché européen dans la foulée de l’Accord économique commercial et global (AECG) entré en vigueur récemment.

Ces récents investissements permettront à Fruit d’Or de créer 20 emplois supplémentaires.

Plus d'articles

Commentaires