Retour

Fugues dans les Centres jeunesse : Sherbrooke loin de la réalité vécue à Laval

Le Centre jeunesse de l'Estrie est loin de vivre ce que vit celui de Laval. Ce dernier est confronté aux gangs de rue qui tentent, par le biais des médias sociaux en autres, de recruter les jeunes filles.

Un texte de René Cochaux

En Estrie, les jeunes filles qui fuguent vont dans leur famille ou chez des proches, soutient le directeur de la Direction de la Protection de la Jeunesse, Alain Trudel.

Écouter l'entrevue de Réjean Blais avec Alain Trudel

M. Trudel rappelle que le point de service Val-du-Lac en Estrie ne se trouve pas en milieu urbain comme celui de Laval. Tout au plus quelquesvéhicules suspects se promenant aux environs du centre ont été rapportés.

Plus d'articles