Retour

Garderies scolaires : le tarif des journées pédagogiques doublent à la Commission scolaire des Chênes

Après quelques spéculations, la Commission scolaire des Chênes a confirmé que le coût du service de garde lors des journées pédagogiques sera doublé. 

Un texte de Geneviève Proulx

Le coût quotidien du service passe donc de 8 à 16 $. La mesure a été officialisée mercredi en conseil de gestion. Cette hausse est attribuable au fait que la contribution consentie par le ministère de l'Éducation pour les services de garde lors des journées pédagogiques est diminuée de moitié passant de 16 à 8 $.

Comme l'explique le secrétaire général de la commission scolaire Bernard Gauthier, il s'agit d'une mesure rendue indispensable en raison de la diminution d'une subvention provinciale dédiée à ce service lors de journées pédagogiques.

Inquiétudes

La directrice de l'Association des services de garde en milieu scolaire du Québec, Josée Plante, indique que la hausse aura un impact plus important pour les familles nombreuses. Elle craint que les enfants soient laissés dans un milieu moins sécuritaire qu'ils seraient dans un service de garde. « Ce qu'on craint, c'est le retour de l'enfant la clé dans le cou, comme on dit. »

La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) et la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) craignent que les compressions imposées aux services de garde en milieu scolaire n'entraînent le développement d'une école à deux vitesses.

« Il y aura une école pour ceux qui ont les moyens de payer la double facture et de belles sorties et du monde qui n'ont pas les moyens », déplore la présidente de la FCPQ, Corinne Payne. Elle souligne ainsi qu'en plus des frais de garde, certains services de garde offrent des sorties aux enfants, des sorties qui doivent toutefois être payées par les parents.

La présidente de la FCSQ, Josée Bouchard, ajoute que le calendrier scolaire compte 20 journées pédagogiques et que les parents devront débourser ces frais supplémentaires pour chacun de leurs enfants. « Si vous avez deux à trois enfants, voire quatre enfants, la facture va être élevée », constate Mme Bouchard.

L'effet de ces augmentations de tarifs se fera davantage ressentir pour les parents qui travaillent au salaire minimum. « Lorsque vous gagnez 10,55 $ de l'heure », souligne Mme Payne, une hausse de 8 $ par jour par enfant devient problématique. b

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine