Retour

Granby veut devenir la ville la plus technologique au Québec

D'ici la fin de 2016, les citoyens de Granby pourront faire la plupart des demandes de permis par Internet grâce à la mise en place d'un site transactionnel. Ils pourront aussi payer et imprimer leur permis à partir de la maison. 

Les premiers permis accessibles sur le site de la Ville de Granby seront ceux concernant l'arrosage et les pesticides. Par la suite, on pourra faire la demande de permis de rénovation. L'objectif est qu'à terme la moitié des types de permis soient disponibles et émis par Internet.

Il s'agit d'une première dans la province. Bien que le projet soit en apparence simple, il a été tout de même compliqué à mettre en place.

« Il y a eu plusieurs obstacles à ce projet. On s'en va vers quelque chose qui n'a jamais été fait.  Nous avons dû aller chercher une firme spécialisée pour développer le logiciel parce que personne ne fait ça au Québec, surtout de la façon dont on veut le faire. Nous voulons que ce soit disponible 24 h par jour, sept jours par semaine », explique le maire de Granby, Pascal Bonin. 

Le coût du projet est évalué à 135 000 $.

« Ça sera rentable à plusieurs niveaux. Le but est de faciliter la vie du citoyen et de l'administration. Ça évite aussi le fait qu'il ne peut pas y avoir de différence d'opinions entre l'inspecteur et la Ville, par exemple », dit-il. 

L'idée n'est pas de couper des postes à l'administration de la Ville de Granby.

« Du travail, il y en aura toujours, mais il n'y aura plus d'opération humaine derrière la délivrance des permis. C'est sûr que pour les permis industriels et plus complexes, il y aura des employés qui les traiteront », assure le maire. 

Un autre projet du même genre est en cours. Il sera possible pour un citoyen de faire une requête ou une plainte via le site de la Ville. « C'est vraiment une révolution de la manière qu'on interagit avec la population! », soutient Pascal Bonin. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine