Treize centres de la petite enfance de l'Estrie sont en grève ce vendredi.

Ces CPE, dont huit sont situés à Sherbrooke, sont affiliés à la CSN. Les autres CPE touchés sont situés à Coaticook, La Patrie, Magog et East Angus.

Les parties ont négocié jusqu'à 22 h jeudi soir et ne sont pas parvenues à s'entendre.

L’employeur veut régionaliser des clauses locales, ce que refusent les travailleuses qui veulent garder leurs couleurs locales.

D’autres rencontres de négociations sont prévues la semaine prochaine, mais comme une entente est loin d'être conclue, les syndiquées ont décidé de maintenir la journée de grève.

Parmi les sujets qui achoppent, notons, entre autres, le paiement des heures supplémentaires. Les travailleuses souhaitent qu'elles soient comptabilisées à la semaine alors que l'employeur veut que ce soit au-delà de 80 heures aux deux semaines.

Les deux parties souhaitent signer une convention collective pour le 31 mars prochain.

Les éducatrices de ces CPE sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2015.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards