Dans la dernière année, le Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de l'Estrie a traité 4473 signalements, une hausse importante par rapport à l'an dernier où 2800 signalements avaient été portés à l'attention de la DPJ. C'est ce que l'on peut apprendre dans son bilan annuel rendu public mardi.

Cette hausse est, en partie, attribuable au fait que, pour la première fois cette année, les signalements des réseaux de la Pommeraie et la Haute-Yamaska sont inclus dans les calculs de la DPJ de l'Estrie. Si on exclu ces territoires, la hausse est de 250 signalements soit 10 %. À l'échelle de la province, l'augmentation se chiffre à 4 %.

La négligence et les abus physique sont les deux problématiques majeures et représentent près de 47 % des signalements retenus.

Au total, 1615 signalements ont été retenus et près du quart concernaient des adolescents de 13 à 17 ans.

Plus de détails à venir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine