Deux Estriens ont offert aux organismes Conservation des vallons de la Serpentine (CVS) et Corridor appalachien un terrain de 46 hectares situé à Eastman, près du parc national du Mont-Orford et du lac d'Argent. 

« Nous avons spontanément tendance à penser à ce don d'abord comme un geste de bienveillance à l'égard d'autres espèces. Toutefois, la réflexion et le bon sens nous inclinent à aller plus loin : il est dans notre propre intérêt d'aménager de larges zones non développées, où les ressources et les vivants sont dans un état le plus proche possible de l'état originel appelé nature », a souligné l'un des deux donateurs, Normand Lacharité. L'autre donateur est Louis Rousseau.

Le projet de don a été mis en branle il y a plus de 10 ans. « Nous avons pris le temps d'accompagner les propriétaires et de cheminer ensemble vers une entente de conservation qui, au final, bénéficiera à tous. Il s'agit d'un don d'une valeur inestimable qui s'inscrit parfaitement dans notre stratégie de conservation. Nous sommes profondément reconnaissants », a déclaré la directrice générale de Corridor appalachien, Mélanie Lelièvre.

Selon l'organisme, d'autres projets de conservation près du parc national du Mont-Orford sont en cours. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine