Retour

iPad en classe au Séminaire de Sherbrooke : que des avantages, disent élèves et enseignants

Plus de 650 élèves de première à quatrième année secondaire du Séminaire de Sherbrooke utilisent un iPad en classe. Trois de leurs enseignants ont également été formés par Google pour bien connaître les différentes applications disponibles.

La tablette est devenue un outil d'apprentissage incontournable dans cette école privée du centre-ville. L'iPad est non seulement utilisé dans les matières traditionnelles comme les mathématiques et le français, mais aussi dans les cours d'art dramatique, pour prendre des notes et peut même devenir un cahier d'exercices. 

Pour l'enseignant de français Félix Arguin, la tablette est surtout utile pour le travail collaboratif. « Mes élèves, tout à l'heure, étaient placés en équipe et travaillaient sur des notes de cours. Ils devaient déterminer les différentes caractéristiques d'une forme de théâtre. En partageant avec moi leur document, je suis capable de voir, au fur et à mesure, où ils en sont. Je vois du même coup tout le travail qui se fait et le travail qui ne se fait pas. »

Selon lui, les élèves ne se sentent pas nécessairement plus observés qu'auparavant, mais ils sont beaucoup plus engagés. « Une période de prise de notes qui pouvait prendre une demi-heure avant est maintenant plus courte. Ils sont pleinement participants. Ils ont quelque chose à faire et ils ne sont plus spectateurs », dit-il.

Autre avantage, selon Félix Arguin, c'est que l'enseignant n'est plus le seul détenteur du savoir. Tous les élèves sont impliqués dans la recherche.

L'établissement d'enseignement utilise également une application, ClassRoom, qui permet aux parents d'être en tout temps au courant du travail fait en classe, mais aussi des devoirs demandés par les enseignants. 

D'après les informations d'Émilie Richard

Quand la technologie s'invite en classe

Plus d'articles

Commentaires