Retour

Jacques Chapdelaine à la tête des Alouettes : des changements à prévoir dans l'alignement

Quelques jours après la nomination de Jacques Chapdelaine comme entraîneur-chef par intérim des Alouettes de Montréal, le Sherbrookois soutient être prêt pour mener l'équipe à la victoire tant attendue. Les Alouettes (3-9) croupissent au dernier rang de la division Est de la LCF. 

« C'est sûr qu'on se retrouve dans une situation qui nous a posé beaucoup de défis à date. Une chose est sûre, dans le sport professionnel, qu'on ait gagné ou perdu les dix derniers matchs, le prochain match est celui qui est le plus important. C'est vraiment de cette façon qu'on va mettre l'emphase sur notre préparation. Une des choses que je veux souligner avec les joueurs, chaque étape, chaque match, chaque pratique, chaque mot qui est dit a une signification cruciale pour nous. C'est important d'avoir un sens de l'urgence, mais il faut comprendre que la préparation et l'éthique de travail vont nous mener au succès que l'on veut avoir », a-t-il dit au micro de C'est pas trop tôt en Estrie.

Chapdelaine soutient que des changements dans l'alignement offensif sont à prévoir. « Il va y avoir des changements, mais jusqu'à quelle mesure? Je ne peux pas le préciser encore publiquement avant d'avoir discuté avec tout le monde. Aussitôt que ce sera fait, on pourra les partager publiquement. »

Là pour rester

Pour l'instant, il occupe le poste par intérim. « Ce que j'ai dit à la direction, c'est que je comprenais l'étiquette par intérim, mais ma façon de voir les choses, c'est que je ne me vois pas par intérim. Si je faisais ça, on aurait des résultats par intérim aussi. C'est important pour moi d'apporter des solutions à court terme, mais aussi qui vont apporter des solutions à long terme », ajoute-t-il. 

Après dix saisons dans la Ligue canadienne avec les Lions de la Colombie-Britannique, les Eskimos d'Edmonton et les Roughriders de la Saskatchewan, Chapdelaine s'est joint aux Alouettes au début de la présente saison.

Il a mené ses précédentes équipes à quatre finales de la Coupe Grey et a inscrit son nom sur le précieux trophée à trois reprises. Chapdelaine, 55 ans, a également fait sa marque dans les rangs universitaires québécois. Il a conduit le Rouge et Or de l'Université Laval (1997-2000) à sa première conquête de la Coupe Vanier en 1999.

Chapdelaine dirigera un premier match le dimanche 2 octobre contre les Argonauts de Toronto au stade Percival-Molson.

Plus d'articles

Commentaires