Retour

Jeux de la Francophonie 2021 : la ministre St-Pierre admet la défaite de Sherbrooke

Contrairement au maire de Sherbrooke, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, admet la défaite de Sherbrooke qui n'a pas été recommandée pour recevoir les Jeux de la Francophonie en 2021.

Rappelons que Moncton, au Nouveau-Brunswick, a été recommandée comme ville hôte. Cette recommandation a été dévoilée mardi dernier, à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Tradionnellement, cette recommandation est toujours suivie et la Ville obtient les Jeux.

À la suite de cette annonce, le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, semblait dire que les jeux n'étaient pas encore faits. La ministre Christine St-Pierre tente plutôt d'aller de l'avant. Elle admet que Sherbrooke était bien confiante, mais que la Ville de Moncton avait aussi un dossier solide. 

« Je pense qu'il faut prendre le temps d'analyser, de décanter, de se poser des questions aussi. On peut aussi, de façon informelle, poser des questions à des gens qui ont des contacts et qui sont près du comité qui s'est penché sur la candidature. On va regarder de près. Moi, je peux vous dire que malgré tout, on peut sortir la tête haute », concède Christine St-Pierre. 

On connaîtra la ville hôte de l'édition 2021 des Jeux de la Francophonie le 7 avril.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine