Retour

Jeux de la Francophonie : la candidature de Sherbrooke n'a pas été recommandée

La candidature de Sherbrooke n'a pas été recommandée par le conseil d'orientation en vue d'obtenir les Jeux de la Francophonie de 2021. Il ne s'agit pas d'une décision finale. Le conseil permanent de la Francophonie se prononcera le 7 avril prochain.

« On est déçus, évidemment », a confié le maire Bernard Sévigny, en entrevue à Écoutez l'Estrie. « C'est une recommandation, c'est un comité d'orientation qui est formé de 15 membres donc de 15 pays qui va devoir soumettre la recommandation au conseil permanent de la Francophonie et là il y a 57 pays qui vont devoir entériner cette recommandation. On prend acte de la décision [...] on va se parler dans les prochains jours et les prochaines semaines pour analyser la situation » , a-t-il ajouté.

Confiant jusqu'au bout

Pourtant, quelques minutes après avoir présenté le dossier de candidature de Sherbrooke pour l'obtention des Jeux de la Francophonie en 2021, le maire, Bernard Sévigny s'est dit fort satisfait de la rencontre.

« Ça s'est très bien passé. Nous étions les premiers à présenter notre candidature [...] Nous étions cinq à prendre la parole avec un support visuel. Nous avions beaucoup d'images de la ville de Sherbrooke. L'idée était de leur montrer le visage de Sherbrooke. Je vous dirais qu'autant les ministres St-Pierre et Fortin que M. Charest, tout le monde a été excellent. »

La rencontre a eu lieu à Abidjan, en Côte d'Ivoire, la présentation a duré une heure suivie d'une autre heure où les membres de la délégation sherbrookoise ont eu à répondre à des questions du comité d'orientation des Jeux. « Nous avons eu beaucoup de questions sur la façon qu'on pourra aider la Côte d'Ivoire qui recevra les Jeux l'an prochain. Il y a un certain nombre d'éléments que nous leur avons proposés. Nous avons aussi eu des questions sur les visas. Recevoir de nombreuses délégations, ça demande de l'organisation », donne en exemple le maire.

La Ville de Sherbrooke a indiqué la semaine dernière que le budget alloué pour les étapes de mise en candidature s'élevait à 350 000 $.

Réaction de la ministre des Relations internationales

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine Saint-Pierre a réagi par voie de communiqué en fin de journée mardi.

« Je suis fière du travail accompli par la délégation québécoise afin d'exposer les atouts de la candidature du Gouvernement du Québec pour l'obtention des Jeux de la Francophonie en 2021 dans la ville de Sherbrooke. La délégation a investi tous les efforts nécessaires pour présenter sa candidature avec conviction. Celle-ci est un gage indéniable de l'engagement du Québec au sein de la Francophonie » , peut-on y lire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine