Retour

Jeux de la Francophonie: Sherbrooke en mode séduction

Dans les prochains jours, la ville de Sherbrooke tentera de séduire les membres du comité international des Jeux de la Francophonie pour obtenir la présentation des compétitions en 2021.

Les membres de la délégation arriveront vendredi soir et visiteront les différents sites de compétition samedi et dimanche. La candidature de Sherbrooke a déjà reçu l'aval du gouvernement du Québec et de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine Saint-Pierre qui a promis de mettre tout mettre en oeuvre afin qu'elle remporte la compétition. Les villes de Moncton/Dieppe et de la Guadeloupe tentent aussi d'obtenir la présentation de ces Jeux.

Fébrilité à Sherbrooke

Le président d'Excellence sportive et porte-parole de la candidature de Sherbrooke, Bruno Vachon, admet qu'il y a une certaine nervosité à quelques heures de l'arrivée de la délégation, mais se dit toujours sûr d'obtenir les compétitions. « C'est un beau projet [...]. En fin de semaine, on va tenter de les séduire c'est certain, mais tout est structuré, il y aura des questions [auxquelles] on doit répondre », a-t-il mentionné.

Moncton et Dieppe ont déjà accueilli les membres de la délégation des Jeux de la Francophonie mardi. C'est donc le début d'une rivalité tout amicale avec Sherbrooke, alors que les cinq membres du comité international tenteront de déterminer laquelle des villes en lice offrent les infrastructures les plus propices à recevoir les compétitions.

Grand rassemblement lundi

Le comité de candidature invite la population sherbrookoise à une mobilisation citoyenne sur la rue Wellington Nord, devant l'hôtel de ville, lundi prochain, dès 16 h. DJ Huggies, le nouveau groupe Lily K.O et le Drumline de l'Université de Sherbrooke seront de la partie. Les clubs sportifs de Sherbrooke et les bénévoles qui avaient oeuvré aux Jeux du Canada en 2013 sont invités à afficher leurs couleurs. « On invite les gens à venir en grand nombre. On espère avoir le plus de gens possible. Ce sera une belle activité. On attend plusieurs centaines de personnes », explique Bruno Vachon. 

Les membres du comité de candidature souhaitent en mettre plein la vue. « On veut, lorsque le comité de sélection sortira de l'hôtel de ville, que les gens démontrent leur appui et qu'ils souhaitent que les Jeux aient lieu à Sherbrooke. On veut montrer que Sherbrooke est une ville accueillante et que les citoyens sont déjà embarqués dans l'aventure », ajoute-t-il.

Prochaine étape 

En mars prochain, ce sera au tour du comité de candidature de se rendre à Abidjan, en Côte d'Ivoire, en Afrique. « On ira y faire une présentation de notre candidature au comité de sélection en mars prochain. Ce sera la troisième étape de cinq », explique M. Vachon.

Le multiculturalisme sera aussi un facteur déterminant dans le processus de sélection. La décision devrait se prendre en 2016.

Plus d'articles

Commentaires