Retour

Jeux équestres 2018 à Bromont : l'argent du fédéral se fait toujours attendre

Les Jeux équestres mondiaux 2018 de Bromont n'ont toujours pas reçu d'engagement financier du gouvernement fédéral. Une délégation revient tout de même confiante d'une série de rencontres avec députés et ministres à Ottawa, mercredi.

 « On n'espérait pas sortir avec des chèques, mais on a aussi des commanditaires potentiels qui nous demandaient si on avait l'appui du fédéral. Maintenant, on peut leur dire oui », affirme le président par intérim des Jeux, Rosaire Houde.

L'organisation demande 8,75 millions de dollars à Ottawa, le même montant déjà accordé par Québec.

Alors que les compétitions doivent avoir lieu en 2018, l'organisation a encore fort à faire. Les administrateurs souhaitent cumuler des engagements financiers de 45 millions de dollars d'ici le 1er juillet. À ce jour, environ 16 millions de dollars ont été amassés.

La délégation des Jeux s'est rendue à Ottawa, mercredi, à l'initiative du député fédéral de Brome-Missisquoi, Denis Paradis. Le budget total de l'événement atteint environ 80 millions de dollars, dont le quart doit provenir de la vente de billets et des revenus lors des compétitions.

La semaine dernière, un rapport de la vérificatrice générale du Québec, Guylaine Leclerc, révélait que les Jeux équestres avaient obtenu une garantie de prêt de 6 millions de dollars, soit trois fois le montant autorisé pour Investissement Québec. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine