Retour

Jeux équestres mondiaux de Bromont : les réunions se multiplient pour sauver l'événement

La démission en bloc, la semaine dernière, du comité organisateur des Jeux équestres mondiaux de 2018 à Bromont refait surface. Non seulement le sujet sera certainement abordé au conseil municipal de Bromont lundi, mais un député du secteur déplore de ne pas avoir été interpellé.

Le président-directeur général de l'organisation, Luc Fournier, le président du conseil d'administration, François Duffar, et deux autres membres du C. A. ont claqué la porte la semaine dernière. M. Fournier affirme que « sans un coup de barre majeur et l'appui affirmé et concret de l'ensemble des partenaires, il n'est pas en mesure de livrer la commande d'organiser les jeux en 2018 ».

Le budget total des Jeux est d'environ 95 millions de dollars. Québec s'est engagé à hauteur de plusieurs millions de dollars, à la fois pour les budgets d'exploitation et d'immobilisations, précise M. Fournier. Ottawa a seulement confirmé sa participation pour les immobilisations. Le comité est toujours en attente d'une confirmation pour une participation au budget d'exploitation.

Depuis, les réunions se multiplient pour tenter de trouver des solutions. C'est Rosaire Houde qui assurera la présidence du comité organisateur jusqu'à nouvel ordre. 

Député pas au courant

François Bonnardel, le député de Shefford, affirme que jamais l'organisation des Jeux équestres n'est entrée en contact avec lui. « Je suis surpris! Je suis surpris de voir que personne ne m'ait mis au fait de la situation, de comment ça allait, si on pouvait les supporter. On avait entendu dire que ça n'allait pas très bien et que l'échéancier n'était pas suivi à la lettre comme telle. Pour nous, c'est important que ça puisse se faire dans la collégialité et que tout le monde travaille ensemble. Visiblement, ce n'est pas le cas », déplore le député de Shefford, François Bonnardel.

Au total, 350 000 personnes sont attendues pendant les deux semaines que durera l'événement. Selon les organisateurs, les hôtels seront tous réservés à 100 km à la ronde. Il faudra 8000 chambres pour répondre à la demande. Près de 1000 cavaliers et autant de chevaux devraient prendre part à la compétition. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine