Jonathan Fortin, un ancien demi défensif des Gaiters de l'Université Bishop's, a subi un test positif à une substance interdite lors du camp d'évaluation de la Ligue canadienne de football, à Montréal, en mars.

L'échantillon d'urine de l'athlète, prélevé dans le cadre d'un contrôle antidopage hors compétition, le 9 mars 2016, a révélé la présence de métandiènone, précise le Centre canadien pour l'éthique dans le sport (CCES), dans un communiqué.

Le CCES a testé 80 athlètes auxcamps d'évaluation régionaux ainsi qu'à celui de la ligue à Toronto en mars. Fortin est le seul à avoir été pris en défaut.

En vertu des clauses relatives à la nouvelle politique antidopage de la LCF, Fortin sera inadmissible pour le repêchage de la ligue le 10 mai. Il redeviendra admissible en 2017.

Originaire de Sherbrooke, Fortin a joué pendant trois saisons avec les Gaiters. Sa carrière s'est terminée après la saison 2015.

Il pourrait faire appel de cette décision et, s'il gagne, il deviendrait admissible pour le repêchage supplémentaire de la LCF, qui aura lieu au maximum deux mois après la séance de sélection officielle.

Peu importent ses intentions, Fortin a admis ses torts dans un communiqué publié par l'Université Bishop's.

« Il s'agit d'une terrible décision que j'ai prise, a déclaré Fortin. J'ai voulu impressionner lors du camp d'évaluation de la LCF, mais ce n'est pas de cette façon que j'aurais dû m'y prendre. J'ai acheté un supplément en ligne et je savais qu'il n'était pas approuvé. J'accepte l'entière responsabilité de mes actions et des conséquences de ma décision. »

Selon l'entraîneur-chef à Bishop's, Kevin Mackey, l'université fait de grands efforts pour informer les joueurs des dangers de la consommation de produits visant à améliorer les performances.

« Jonathan a pris cette décision après sa carrière à Bishop's. Ça va totalement à l'encontre des valeurs de notre programme de football. La pression pour bien performer au camp d'évaluation de la LCF est grande, mais ce n'est pas le genre de comportement que nous approuvons », a-t-il déclaré.

Mackey ajoute que les Gaiters continueront de soutenir leur ancien joueur.

« Je suis heureux qu'il ait reconnu ses actions plutôt que de les nier ou de blâmer quelqu'un d'autre. Jonathan demeure un membre de la famille des Gaiters et nous allons lui fournir le soutien dont il a besoin pendant cette période difficile. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine