Retour

Killer et Blanca peuvent être euthanasiés, statue la Cour supérieure

La Cour supérieure autorise la Ville de Cowansville à euthanasier Killer et Blanca, deux molosses qui ont attaqué à mort un petit chien. C'est la SPA des Cantons qui avait d'abord fait cette recommandation, ce à quoi s'opposaient les propriétaires. 

En cinq ans, c'est la première fois que la SPA suggérait l'euthanasie. « Dans ce cas-ci, on n'avait pas le choix. Il fallait protéger notre population. On se devait d'y aller avec ce verdict. Si un enfant est blessé par un de ces chiens, [...] on ne peut pas se permettre ça », avait dit le directeur des opérations à la SPA des Cantons, Carl Girard.

Ce dernier a été entendu par la Cour au cours de la journée.

« Ce qu'on retient, c'est que les chiens sont agressifs et présentent un risque pour la population. On ne peut pas se permettre qu'ils retournent dans l'environnement où ils étaient. Ils ont tenté à de nombreuses reprises de nous mordre à la SPA, il y en a eu aussi au moment de les capturer. Il y en avait eu aussi dans le passé. Ils grognaient beaucoup. Tout ça, mis ensemble, on ne peut pas se permettre de les retourner dans la nature », soutient M. Girard.

Le propriétaire du chien mort, qui se dit toujours ébranlé par les événements, témoignera également.

Plus d'articles

Commentaires