Retour

Kim Boutin décroche l'argent au 1500 m à Budapest

La Québécoise Kim Boutin n'a pas raté son entrée en Coupe du monde de patinage sur courte piste. Samedi, elle a obtenu la médaille d'argent au 1500 m de la première étape de la saison, disputée à Budapest en Hongrie.

Boutin n'a été devancée à l'arrivée que par la Sud-Coréenne Choi Min-jeong, médaillée d'or.

L’Australienne Deanna Lockett a complété le podium avec la médaille de bronze. La Saguenéenne Valérie Maltais a conclu à la 5e place après une chute.

« Valérie et moi avions bien parti le bal en demi-finale, affirme la médaillée d'argent. On a réussi à faire quelque chose qu'on ne travaille pas assez, c'est-à-dire de bloquer les Coréennes. C'est bien de leur démontrer que nous pouvons aussi agir ainsi lorsque nous sommes devant. Elles ont été un peu surprises. »

Kim Boutin avoue que sa performance l'a surprise un peu puisque sa distance favorite demeure le 1000 m.

« J'ai bien dosé mon énergie. Ça payé aujourd'hui et il faut que je continue en ce sens. »

La Britanno-Colombienne Jamie Macdonald a pour sa part fini en 2e position de la finale B.

St-Gelais au 4e rang

En finale du 500 m, Marianne St-Gelais s'est classée en 4e place alors que Choi Min-jeong a récolté sa seconde médaille d’or de la journée.

L’argent est allé à l’Italienne Arianna Fontana et le bronze à une autre représentante de la Corée du Sud, Shim Suk-hee.

« En finale, j'ai pris une décision qui m'a coûté cher, estime St-Gelais qui n'a pas été en mesure de bloquer le passage à ses trois rivales derrière elle durant les premiers tours. Ça fait longtemps que je n'avais pas pris part à une course. Il ne faut pas que je sois trop dure envers moi-même et que je savoure quand même ma 4e place. »

Jamie MacDonald a de nouveau pris la 2e position de la finale B.

Par choix, Marianne St-Gelais n'a participé qu'à l'épreuve de 500 m lors de cette première Coupe du monde de la saison. L'athlète de 27 ans respecte un plan établi afin d'être prête pour les Jeux olympiques en Corée du Sud.

« C'est en février que je veux être sur le podium, insiste St-Gelais. Si je dois faire un pas de recul pour y arriver, il faut que j'accepte la situation. C'est difficile parce que je ne suis pas une fille habituée à rester dans les estrades. »

Les Canadiens blanchis

La journée s'est déroulée plus difficilement pour les hommes.

Exclu de la course aux médailles, le Québécois Samuel Girard s'est classé 1er de la finale B du 1500 m et du 500 m.

Charles Hamelin et Charle Cournoyer ont chacun été pénalisés en demi-finale du 1500 m et n'ont pas accédé à la finale.

Hamelin n'a pas réussi à se qualifier pour la demi-finale du 500 m.

Les finales du 1000 m et des relais se tiendront dimanche.

Participer aux Jeux

Les enjeux sont grands cette fin de semaine avec la qualification de places pour le pays aux différentes épreuves qui seront présentées aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Cet automne, les membres de l’équipe olympique provisoire canadienne participeront à quatre étapes du circuit de la Coupe du monde.

Les athlètes accumuleront des points dans chacune des distances individuelles. Il en sera de même pour les pays en ce qui concerne les relais.

Au terme des quatre Coupes du monde, l’ISU établira un classement spécial de qualifications olympiques qui sera basé sur les trois meilleures performances sur quatre de chacun des patineurs.

Les places disponibles pour les prochains Jeux seront attribuées en fonction de ce classement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine