Retour

L'aéroport de Sherbrooke pourrait desservir 75 000 passagers par an

Lors de l'atelier public du conseil municipal de Sherbrooke de lundi soir, le directeur général de la Ville, Yves Vermette, et le directeur général de de la Corporation de développement de l'aéroport de Sherbrooke, Jean-François Ouellet, ont fait le point sur la possibilité d'accueillir des vols commerciaux à Sherbrooke.

Selon des données présentées, l'aéroport pourrait attirer entre 75 000 et 80 000 passagers annuellement.

Il a été possible d'apprendre que pour attirer des vols commerciaux, des investissements de 900 000 $ à court terme seront nécessaires. Cette somme servirait à divers travaux à l'aéroport comme la construction d'une aire de dégivrage (650 000 $) et des puits d'eau potable pour (200 000 $). À long terme, 1,7 million de dollars seront nécessaires pour agrandir le terminal et le tarmac.

La présentation a laissé plusieurs élus sur leur appétit qui réclamaient plus de détails sur les coûts du projet. « Ce soir, je m'attendais à avoir encore plus d'information pour être en mesure de prendre une décision si on continue ou on arrête. C'est beau dire qu'il y a un potentiel de 75 000 [voyageurs], mais on n'a pas les montants qu'il faudrait dépenser d'associés à ça », déplore la conseillère Nicole Bergeron.

Plus de détails demandent des conseillers

Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, a expliqué aux élus qu'il ne pouvait pas dévoiler, pour le moment, certains chiffres en lien avec les coûts d'un tel service de vols commerciaux.

« Il y a une limite à faire de la stratégie ouverte devant les médias avec de l'information sensible. Les questions que vous avez, nous avons les réponses, mais on ne peut pas rendre ça public à ce moment », s'est-il défendu.

La Ville a octroyé un budget de 500 000 $ pour des activités de démarchage pour conclure une entente avec un transporteur aérien. La moitié de cette somme a été utilisée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine